Coronavirus dans les DOM-TOM : ce qu’il faut savoir

Coronavirus dans les DOM-TOM : ce qu’il faut savoir

Le coronavirus s’est étendu dans tous les départements de France. En effet, même les DOM-TOM n’ont pas été épargnés. Toutefois, le phénomène n’est pas aussi dévastateur que dans la métropole étant donné que les chiffres semblent être beaucoup plus inférieurs. Mais il y a tout de même des points à prendre en considération.

Nombres de cas dans les DOM-TOM

La Guyane est le département d’outre-mer le plus touché par le coronavirus en comptant 9968 cas et 67 décès. Suivie de près par la Guadeloupe qui compte 5528 cas et 57 décès. La Réunion se place au troisième rang avec 4178 cas, 21 décès. Puis vient la Mayotte avec 3779 cas, 37 décès. Suivie de la Polynésie qui comptabilise 1852 cas et 8 décès dû au coronavirus. La Martinique a aussi été touchée avec  1543 cas, 21 décès. Puis Saint-Martin / Saint-Barthélemy avec un nombre de 431 cas et 7 décès. Vient ensuite au septième rang la Nouvelle-Calédonie avec 27 cas et aucun décès heureusement, et enfin Saint-Pierre et Miquelon avec 11 cas et également aucun décès.

Que s’est-il passé en Guadeloupe et Martinique ?

En Martinique

La Martinique a eu sa première contamination le 5 mars avec 2 cas qui ont été confirmés dans un hôtel des Trois Ilets. Il s’agissait d’un médecin suisse et d’une femme de 51 ans. Puis le 11 mars, un homme dans la soixantaine qui vient du département de l’Essonne fut également touché. Après cela, ça a été le désastre étant donné que les contaminations s’en suivaient sans cesse. Nouveau cas le 13 mars, le 14 mars, le 15 mars avec un décès, le 17 mars, 18, 19… Le 28 mars, le territoire a atteint le nombre de 105 cas et a compté son deuxième décès. Les nombres ont été en constante évolution et ce 27 septembre 2020, le territoire a atteint 1 543 cas avérés et 21 décès.

En Guadeloupe

La Guadeloupe a eu son premier cas le 12 mars 2020. Il s’agissait d’une femme dans la trentaine qui revenait d’une croisière. Ensuite le 14 mars, l’ARS annonce 4 nouveaux cas, de quoi faire frissonner n’importe qui. Puis 13 cas le 16 mars. La Guadeloupe enchainait les nombres de cas avec plus de 5 contaminations en un jour. Le 18 mars, ça a été l’horreur étant donné que le territoire comptait plus 30 cas en seulement 24h. Le 19 mars, la Guadeloupe annonce un total de 45 cas et a été le premier territoire d’Outre-mer à franchir un nombre pareil. Les chiffres n’ont pas arrête d’accroitre et le 28 août, nouveau bilan : 1145 cas. Le 2 septembre, nouveau bilan : 1362 cas et deux décès supplémentaires. Le 8 septembre, 841 nouveaux cas sont annoncés puis 743 le 11 septembre. Ainsi, le 11 septembre, le bilan s’élève à 3080 cas confirmés et 24 décès, selon l’ARS. Le 22 septembre, le bilan s’élève à 4497 cas avérés et 42 décès. Les autorités annoncent 16 nouveaux décès en une semaine. Le 30 septembre, le bilan s’élève à 5528 cas avérés et 57 décès.


Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *