Coronavirus : peut-on partir pour les DOM-TOM ?

Coronavirus : peut-on partir pour les DOM-TOM ?

Même s’ils font partie du territoire français, les liaisons entre la France métropolitaine et les DOM-TOM ont été grandement restreintes et ce, afin de minimiser au maximum les risques provoqués par la crise sanitaire liée au Covid-19.

En effet, les mesures de prévention établies par la France afin de combattre l’épidémie provoquer par le coronavirus comprenaient également cette restriction, ce qui fait qu’il n’est certainement pas possible pour ceux qui veulent vivre le confinement dans l’une des iles qui constituent la France d’outre-mer, notamment la Martinique, Mayotte, la Guadeloupe, la Guyane, La Réunion, Saint Martin et Saint-Barthélemy.

Coronavirus : qu’implique cette interdiction de se rendre dans les DOM-TOM ?

Pour faire face, mais surtout de mieux maitriser la propagation de coronavirus sur son territoire, l’hexagone a pris des mesures de sécurité qui impliquaient principalement la fermeture des établissements scolaires, des entreprises, de mettre en place le système de confinement, mais surtout aussi de limiter l’accès à ses frontières.

Cette dernière mesure concerne de ce fait toute entrée d’étrangers qui proviennent de pays non membres de l’UE et de l’espace Schengen.

Cependant, les différents territoires d’outre-mer ont également dû être fermés, que ce soit pour les étrangers mais également pour les français vivant en métropole.

Cette interdiction a pris place à partir du 23 mars jusqu’au 15 avril 2020 et limitait l’accès des métropolitaines aux DMO-TOM et vice versa.

Coronavirus : quelques exceptions concernant les DOM-TOM

Avec la fermeture des frontières françaises, qui ne l’oublions pas a été décidé à la hâte, de nombreuses personnes ont été bloquées sans pouvoir rentrer chez eux. Ici on parle surtout des français qui sont par exemple partis en vacances dans les territoires d’outre-mer ou également ceux qui vivent dans ces derniers et qui se sont rendus dans la métropole.

De ce fait, il est tout à fait possible que ces personnes puissent désirer rentrer chez eux ou ne peuvent pas tout simplement rester, mais que vu les interdictions ont été mises en place, il leur est impossible de faire cela.

Toutefois, certaines exceptions sont également prises en compte par le gouvernement afin de permettre justement à ces personnes bloquées par la crise sanitaire liée au coronavirus de regagner leur pays respectif et ce, en demandant des autorisations spéciales pour les motifs suivant, à savoir : des motifs impérieux d’ordre personnel ou familial, des motifs de santé relevant de l’urgence ou des motifs professionnels ne pouvant être différés etc.


Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *