Covid-19 : le confinement est assoupli en Martinique

Covid-19 : le confinement est assoupli en Martinique

Le mois dernier, pour faire face à un rebond sévère de l’épidémie de Covid-19, la Martinique a dû entrer dans une période de confinement partiel, limitant le déplacement des résidents, fermant les commerces non essentiels et invitant gentiment les touristes à quitter le territoire. Ce mois-ci, la situation sanitaire de la Martinique semble s’être améliorée. Les indicateurs étant en baisse, Stanislas Cazelles, le préfet de l’île antillaise, décide d’assouplir le confinement. Une bonne nouvelle pour les résidents ainsi que pour certains commerçants.

Taux d’incidence de 266 cas pour 100.000 habitants

Le mois dernier, la Martinique a fait état d’un taux d’incidence de 1 200 cas pour 100.000 habitants, la tension hospitalière étant à son comble. Jeudi 16 septembre 2021, le taux d’incidence a considérablement baissé pour faire place à 266 cas pour 100.000 habitants, la tension hospitalière diminuant par la même occasion. En réponse à cette nette amélioration, le préfet de l’île antillaise, jeudi, a décidé d’assouplir le confinement sans pour autant changer les horaires de couvre-feu qui reste en vigueur de 19h00 à 5h00.

Par contre, l’assouplissement du confinement – qui entre en vigueur lundi 20 septembre 2021, s’accompagne d’une autorisation de déplacement dans un rayon de 10 km et d’une autorisation d’accès aux plages en mode dynamique.

Bonne nouvelle pour les commerces dits non essentiels

Le mois dernier, les commerces alimentaires et les pharmacies ont été les seuls commerces qui pouvaient rester ouverts suivi de certaines accommodations. Ce mois-ci avec l’assouplissement du confinement, à compter du 22 septembre 2021 plus précisément, tous les commerces, essentiels ou non seront autorisés à rouvrir. Toutefois, ils devront respecter les gestes barrières telles que le port du masque et une jauge d’un client maximum pour 8 mètres carrés. Les restaurants, les salles de sport, les établissements sportifs, les établissements culturels, les établissements de loisirs, … seront tous autorisés à rouvrir mais pour y accéder, vous allez devoir vous munir de votre pass sanitaire.

Les mesures à venir qui s’appliqueront en Martinique

A compter du lundi 11 octobre, Les salariés des secteurs mentionnés ci-dessus devront tous se soumettre à l’obligation du passe sanitaire. Les soignants seront également concernés, autrement dit, ils sont également soumis à l’obligation vaccinale qui se fera progressivement.

En aout, la Martinique a dû faire face à une flambée de l’épidémie, devenant l’un des territoires ayant le plus haut taux d’incidence de France. Toutefois, la situation sanitaire s’est nettement améliorée, redonnant espoirs aux résidents et commerçants.


Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *