Les dangers en Martinique : ce qu’il faut savoir

Les dangers en Martinique : ce qu’il faut savoir

Pour vos vacances d’été, vous avez opté pour la Martinique ? Excellente idée et plusieurs bonnes raisons de vous y rendre en effet. Bien que de petite taille, la Martinique offre une variété impressionnante d’expériences. Bien sûr, les plages de sable doré de l’île attirent l’attention, mais une multitude d’autres trésors vous attendent : des sentiers de randonnée qui serpentent à travers des terrains montagneux, des ruines historiques de l’industrie de la canne à sucre, des expériences culinaires sophistiquées et des hébergements luxueux dans des lieux inattendus. Il n’est pas étonnant que la Martinique soit une destination qui satisfait facilement tout le monde.

Mais attention toutefois. La Martinique, bien qu’elle soit la destination idéale pour cet été, abrite également certaines espèces dangereuses dont il faudrait absolument s’en écarter. Pour que vos vacances puissent se dérouler sans heurts, évitez à tout prix tout ce qui est listé ci-dessous :

Les mancenilliers

L’un des plus grands dangers en Martinique est une sorte d’arbre toxique, appelé mancenillier. On peut trouver cet arbre sur les plages et dans les marais saumâtres où il pousse parmi les mangroves. Toutes les parties de l’arbre contiennent de fortes toxines, dont certains non identifiés. L’arbre a une sève laiteuse qui contient du phorbol et d’autres irritants pour la peau. Si vous la mettez sur votre peau, elle provoque d’immenses réactions allergiques ou des dermatites. Se tenir sous l’arbre pendant la pluie provoque des cloques sur la peau. La sève est très acide et est connue pour endommager la peinture des voitures. Brûler l’arbre provoque des blessures oculaires si la fumée atteint les yeux. Le fruit, s’il est mangé, est également mortel et l’ingestion produit une gastro-entérite sévère avec hémorragie, choc, surinfection bactérienne et compromission des voies respiratoires.

Les scolopendres

Ce mille-pattes géant fait partie des dangers de la Martinique. Ils peuvent atteindre 40 centimètres, et leur morsure peuvent déclencher une gêne extrême qui dure plusieurs jours. On peut les reconnaître à leur grand corps plat et sombre et à leurs pattes jaunes, qui sont vraiment effrayants.

Serpent Fer de lance

Le trigonocéphale, notoirement nommé « Fer-de-Lance« , est le seul serpent endémique de la Martinique. Il est responsable d’environ 20 à 30 morsures déclarées par an. L’envenimation se traduit généralement par un gonflement et une douleur, alors que parfois, des signes systémiques et/ou une coagulopathie peuvent apparaître.

Les moustiques

Faites particulièrement attention au moustique tigre de la Martinique. C’est une espèce exotique qui doit son nom de « tigre » à la bande blanche unique qui traverse le centre de sa tête et de son dos. Cet insecte piqueur peut transmettre des maladies dangereuses comme le chikungunya, le Zika et la dengue. Apportez toujours avec vous un répulsif puissant lorsque vous vous baladez dans les forêts et si possible, portez des pantalons et des manches longues.


Write a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *